Les bases de la plate-forme

Nios4 est une plate-forme de création de logiciels de gestion. C’est un programme qui permet, grâce à des outils et des fonctions, de créer sa propre gestion de données.

Ces données peuvent être de n’importe quel type. Que vous ayez à gérer le livre de recettes de votre mère ou la production de pièces mécaniques, Nios4 est facilement adaptable.

La plate-forme permet une courbe d’apprentissage progressive pour permettre aux programmeurs débutants et expérimentés de commencer à l’utiliser immédiatement, en commençant par la création de données de base, puis de gérer des calculs et des automatismes plus spécifiques.

Systèmes d’exploitation supportés

La plate-forme est disponible pour quatre systèmes d’exploitation, plus la version web. La version la plus complète est actuellement disponible pour Windows.

Ce livre utilisera cette version pour expliquer le fonctionnement des différentes commandes.

Ce programme contient tous les outils nécessaires à l’édition et à la gestion de la base de données. De plus, étant la principale version de développement, elle contient toujours les dernières fonctions.

Pour le monde Apple, il existe la version pour les ordinateurs avec système OSX qui suit plus ou moins la version Windows.

La version web, toujours développée à partir de la version Windows, permet l’utilisation du système à partir de n’importe quel ordinateur équipé d’internet et d’un navigateur.

En ce qui concerne le secteur mobile, il existe une version pour les systèmes d’exploitation Android et iOS. Les systèmes mobiles ont délibérément réduit les options, car ils sont principalement utilisés comme terminaux pour lire et écrire des données via le Cloud ou comme versions autonomes.

L’objectif de la société est d’apporter les outils d’édition aux versions OSX et web. Ainsi, les utilisateurs pourront modifier le système en utilisant l’outil qui répond le mieux à leurs besoins.

Utilisation locale ou dans le cloud

À l’exception de la version web, l’ensemble du système est conçu pour être utilisé sur l’appareil à la fois dans le cloud et localement.

L’usage local indique que les données sont stockées dans une base de données sur l’appareil, qui peut être un PC ou un téléphone. Ces données ne sont pas envoyées sur Internet et ne sont pas directement accessibles par l’utilisateur.

Si vous perdez votre téléphone ou si vous le formatez sans avoir fait de sauvegarde au préalable, vos données seront irrémédiablement perdues.

L’utilisation du cloud fonctionne aussi bien que l’utilisation locale: les données sont lues et écrites dans une base de données située à l’intérieur de l’appareil, mais la différence est que ces données sont envoyées à un serveur Internet. Cette procédure vous permet d’avoir les mêmes données sur plusieurs appareils. Une donnée écrite sur le téléphone sera en effet automatiquement transmise au PC par une procédure appelée “synchronisation”. De cette façon, l’utilisateur pourra continuer à utiliser le système même sans connexion Internet, car les données seront sauvegardées localement. Lorsque la connexion est disponible, l’appareil procède à l’échange d’informations avec le serveur central.

Dans ce cas, même si l’utilisateur perd tous ses appareils, il peut toujours récupérer ses données grâce à une nouvelle installation et à une nouvelle synchronisation.

Les bases de la synchronisation

La synchronisation est le processus d’échange de données entre le serveur central et les programmes. En pratique, il permet de mettre à jour et d’homogénéiser les données d’une même base de données sur tous les appareils de l'utilisateur.

Lorsque l’utilisateur saisit un nouveau contact dans le téléphone, celui-ci est enregistré dans la base de données locale. Lors de la synchronisation, le téléphone informe le serveur central d’une nouvelle donnée et le serveur vérifie si elle est déjà présente. Si elle n’est pas présente, le téléphone l’envoie pour la sauvegarder. Si les données ont été modifiées, une comparaison est faite entre les valeurs du téléphone et celles du serveur : si les données du téléphone sont plus récentes, elles seront envoyées au serveur, mais si les données du serveur sont les plus récentes, le téléphone les téléchargera en écrasant celles de sa base de données locale.

Cette comparaison d’informations est possible grâce à deux champs dans chaque tableau de la base de données.

Le premier est un champ de texte appelé GGUID et contient une clé unique et globale générée par l’appareil lors de la création de nouvelles données. Étant donné la complexité et la longueur de la clé, il est pratiquement impossible pour deux appareils de générer deux clés identiques dans la même base de données.

Le deuxième champ est une valeur numérique appelée TID. Cette valeur représente la date et l’heure avec lesquelles les données ont été créées ou modifiées pour la dernière fois. La valeur est lue en utilisant l’heure de l’appareil.

Prenons l’exemple précédent : le programme, à partir de la dernière date et heure de synchronisation, extrait les données qui ont été créées, modifiées ou supprimées. Il envoie au serveur la liste des GGUIDs et leurs TIDs respectifs pour chaque donnée. Le serveur vérifie s’il dispose de ces GGUIDs : s’ils ne sont pas présents, il écrit les nouvelles données, s’ils sont présents, il vérifie les TID des données reçues par rapport à ceux qui sont présents en son sein. Sur la base de la comparaison, il décide d’écraser les siens ou d’informer l’appareil d’écraser ceux présents dans sa base de données locale.

Cette procédure est valable pour les tableaux de gestion du système, pour les tableaux des utilisateurs, mais aussi pour les fichiers et les images.

La synchronisation étant basée sur la comparaison des dates de création et de modification, il est essentiel que les appareils aient des dates aussi identiques que possible.

Ressources en ligne

Le système Nios4 étant constamment modifié et mis à jour, nous vous recommandons de consulter les sites de référence pour vous tenir au courant des dernières nouvelles ou de nous envoyer un e-mail pour obtenir plus d’informations.

Site de la plate-forme:

www.nios4.com

info@nios4.com

Site du producteur:

www.d-one.info

info@d-one.info